La question « vous développez une initiative innovante pour améliorer notre démocratie ? » , « Réinventer la démocratie ensemble » sont des messages forts pour ChezNous. C’est pourquoi nous avons choisi de répondre à l’appel à projets de Système D pour “#36 photos pour la révolution du sourire”.

La question « vous développez une initiative innovante pour améliorer notre démocratie? » , « Réinventer la démocratie ensemble » sont des messages forts pour ChezNous. C’est pourquoi nous avons choisi de répondre à l’appel à projets de Système D pour “#36 photos pour la révolution du sourire”.

Système D est l’incubateur de Démocratie Ouverte, communauté d’acteurs oeuvrant pour le renouveau démocratique. La proposition de système D, sous la forme d’un accompagnement de 6 mois,était une opportunité pour le déploiement de #36 photos en cours de lancement à partir de Vichel et Saint-Germain-Lembron (Auvergne).

Depuis longtemps, les appels à projets engendrent une frustration pour notre équipe : nous estimons qu’on ne capitalise pas sur l’ensemble des participants, mais qu’on focalise l’énergie sur les gagnants. Si l’ensemble des participants pouvait mieux se connaître pour comprendre quel genre de synergie pouvait se construire de façon autonome, l’appel à projet remplirait réellement son rôle. On pourrait ainsi faire naître des solidarités, des mutualisations évidentes. C’est dans ce contexte que nous décidons de publier de façon ouverte notre réponse à celui-ci.

Comme souvent, la réponse à cet appel à projet s’est faite, un peu au dernier moment, grâce à l’action collective d’une petite équipe qui a dû réussir à respecter la contrainte du nombre de caractères !

Nous n’avons finalement pas été retenus, notre projet étant encore “trop jeune”, mais nous pensons que c’était une bonne occasion de le détailler et le partager avec vous.

N’hésitez pas à le commenter.

Qu’est ce qui vous révolte, vous indigne et que vous voulez-vous changer dans le fonctionnement démocratique actuel ? – 400 caractères

Le manque de capacité politique citoyenne, les informations confuses, la conscience des enjeux sociétaux, les pratiques freinant la qualité de vie, les logiques qui favorisent les puissants, le manque de démocratie participative. La parole citoyenne n’est pas considérée.

De passer de l’état de spectateur impuissant à celui de contributeur. La politique ne se réduit pas qu’aux moments des élections

Racontez nous le moment ou le déclic qui vous a permis d’identifier ce problème – 400 caractères

L’absence de reconnaissance d’une compétence citoyenne, d’ingénierie de participation documentée, de renouvellement de l’action publique et du mode de décision politique. La montée des extrêmes et de l’individualisme couplée de pessimisme. Le désintérêt pour les biens communs. L’affaiblissement des échanges réciproques des savoirs.

Pami les domaines suivants, où se situe le problème que vous avez détecté ?

  • L’obsolescence et l’opacité du fonctionnement des institutions actuelles
  • La défiance des citoyens envers les élus
  • Le désengagement des citoyens des formes classiques de démocratie
  • La réduction de la démocratie aux élections
  • La multiplication et le renforcement des inégalités
  • Le déficit d’éducation à la citoyenneté et à la culture démocratique
  • La faible diffusion de la démocratie en entreprise
  • La concentration des médias
  • L’absence de contre-pouvoir aux lobbys économiques
  • L’absence de régulation des nouvelles technologies du numérique et de l’IA
  • Autres : L’archétype masculin de nos sociétés occidentales ascendant sur l’archétype féminin qui est reléguée aux ombres de la cupidité, de la stupidité ou de la rareté et non de la bienveillance et de l’abondance.

Qui est concerné en premier lieu par le problème que vous avez détecté ? – 400 car

Soyez le plus précis possible et nommez des exemples d’acteurs : institutions et élus, administrations et administrateurs, grands groupes, entreprises, associations, ONG, fondations, citoyens engagés, désillusionnés, catégories sociologiques de la population etc.

  • Les personnes les plus éloignées des questions politiques et de la compétition politicienne mais qui sont impactés quotidiennement
  • Les personnes peu ou pas connectées à Internet et qui sont parties prenantes de la vie sociale
  • Les élus et les entreprises qui manquent de terrain de jeu avec les citoyens pour participer concrètement à des projets de transformations sociétales

Dans un monde idéal où tout est possible, que feriez-vous pour régler ce problème ? * – 200

Nous développerons un système d’inform’action local/global réel et virtuel qui permet à tous de se former aux enjeux sociétaux et aux solutions innovantes qui contribuent à développer la joie de vivre

Quelle solution concrète proposez-vous pour régler le problème identifié ? Expliquez votre projet. * – 500 car

Co-construire un système d’information local à partir du jeu de société 36 photos basé sur le questionnement local. A chaque question les joueurs contribuent à construire une réponse. Le jeu se lance à l’échelle de la proximité à partir de 36 premières photos. A partir d’une photo d’un potager, par exemple des questions émergent. Une équipe peut alors proposer la mise à disposition d’espaces cultivables. Les missions sont reliées et participent à développer un territoire apprenant et contributif

Résumez le projet en 180 caractères ?

36 premières photos de son environnement pour inviter au questionnement, au dialogue, à la connaissance, aux rencontres, pour co-développer un système d’information local.

Depuis quand travaillez-vous sur ce projet? Racontez-nous les grandes étapes du projet: – 500c

4 ans de Recherche/action sur :

  • la notion de système d’information local en bien commun
  • la valorisation des contributions (matrices de richesses)
  • la conception d’une méthode d’animation basée sur des règles du jeu claires et partagées (#CodeSocial)

Exploration de la notion :

  • de Géopoétique (approche politique basée sur l’environnement)
  • de Jeu de société dans la vraie vie comme support d’éducation populaire ouverte et permanente (UPOP)

Edition d’un ouvrage “L’avenir [des pixels] est entre nos mains”

À titre indicatif, à quelle étape de développement de votre projet vous situez-vous ? *

IDÉATION, de l’envie à l’idée

VALIDATION, de l’idée au projet

MODÉLISATION, du projet à la création de structure

CRÉATION, développement des activités

DÉVELOPPEMENT, pérennisation du modèle

CHANGEMENT D’ÉCHELLE, expansion de la structure

Citez au moins 3 acteurs qui proposent des solutions concurrentes ou proches de la vôtre: » – 300 car

  • les espaces numériques
  • les centres sociaux

A l’heure actuelle, comment est financé votre projet? Si votre projet n’est pas encore financé, qui sont les financeurs et/ou les clients (potentiels) de votre projet ? -400 car

Pour le moment le financement est supporté par l’implication des concepteurs et de la structure porteuse du projet. Le modèle économique est basé sur l’abonnement des membres du jeu sur un principe du financement du bien commun par les habitants (citoyens, organisations, collectivités), des mécènes et de la diffusion d’un catalogue contributif (produits et services proposés en écosystème).

Si vous le souhaitez, vous pouvez présenter différemment votre projet : par exemple avec une plaquette de présentation, une courte vidéo, un schéma et/ou un graphique explicatif (taille maximale du fichier : 10 Mo).

Présentez-vous : quels éléments de votre formation, expérience professionnelle ou expérience personnelle font de vous la personne idéale pour développer ce projet? Si vous avez une équipe, présentez les principaux membres. – 600 car

Auteur du projet

Mathieu Coste : ChezNous, Explorateur du Web, Economie Symbiotique, Communecter, Assemblée Virtuelle, Animation, Coopération, Education populaire, Intelligence collective

Contributeurs/Equipe :

Alain Hays : Production multimédia, Soutien à la personne, Facilitateur en intelligence collective

Claire-Emmanuelle Berriet : Sociologie, Communication, Psychologie

Timothy Duquesne : Scénariste, Auteur, Formateur

Stéphane Tardy : Développement économique

Emma Chambon : Formatrice, Pédagogie, Écriture

Thibault Mangeard : Graphiste / Directeur Artistique

À l’heure actuelle, quel est votre investissement dans le projet ? Quel est celui des autres membres de l’équipe ? (durée en heures par semaine en moyenne) – 200 car

M Coste investissement à 1/2 temps

A.Hays : 10h

  1. Berriet : 2h
  2. Duquesne: 10h
  3. Tardy 1h
  4. chambon : 2h
  5. Mangeard: 2h

Que souhaitez-vous accomplir d’ici mai 2018 ? D’ici 3 ans ? -600 car

D’ici mai 2018 :

déployer #36 photos dans 360 lieux et avoir 3600 contributeurs et 360 missions associées

développer des partenariats avec des projets complémentaires

D’ici 3 ans :

Avoir développé un mode d’animation et de gouvernance incarnant le renouveau de l’esprit démocratique

Avoir développé l’UPOP pour enrichir une base documentaire thématique sur le principe de la cartographie des controverses et devenir une sorte de wikipédia multimédia localisée et globale

Avoir permis le développement de territoires contributifs apprenants

Avoir construit l’autonomie économique du projet

À quels besoins prioritaires souhaitez-vous que Système D réponde ? -500car

Aide sur le déploiement en lien avec les collectivités

Aide à l’amélioration du concept en vue de son déploiement

Aide à la recherche de capacité financières pour accompagner le développement

Aide à la diffusion de l’initiative

Que pouvez-vous apporter à Système D ? Aux autres porteurs de projet incubés ? – 500 car

Permettre de faire connaitre Systeme D et démocratie ouverte

Découverte de la méthodologie #CodeSocial

Relai d’initiatives repérées par Système D et démocratie ouverte

Accés au catalogue contributif

Réflexion sur la question des systèmes d’information territorial contributif en bien commun

Partage d’expérience sur la question de la médiation numérique (1er M² Numérique , Kit de survie numérique)

Comment avez vous connu Système D

En suivant les actualités de démocratie ouverte

Un commentaire supplémentaire ?

Réintroduire le jeu chez les citoyens pour se réapproprier la vie de la cité nous semble nécessaire et très excitant.

Le jeu va entraîner des actions concrètes dans la vie des joueurs pour améliorer leur quotidien avec bienveillance.

Si chacun fait un peu, nous en bénéficierons tous !

Nous sommes en joie de rejoindre Système D !

Aide à la mise en lien avec des acteurs aux activités complémentaires

Découverte de méthodologie d’animation territorial

Aide à la structuration juridique pour le déploiement local