En cette fin d’année, je ressens vraiment la fin d’une période… Tant de choses ont été compliquées depuis le lancement de la SAS ChezNous, surtout en 2017, et pourtant tant de choses se sont construites ! Formaliser ce que nous sommes en train de transformer va permettre aux membres (actuel et futur) de l’écosystème de ChezNous de mieux comprendre notre chemin.

Fin d’une Illusion culturelle

Début 2017, j’ai nourri l’illusion que ChezNous trouverait son salut économique en vendant une grosse prestation #CodeSocial à un groupe industriel important et que d’autres suivraient. Cette illusion fut nourrie par des éléments concrets, mais c’était une illusion quand même.

C’est une illusion culturelle profonde alors que l’intention de ChezNous est ailleurs. Illusion culturelle de croire que pour grandir, il faut regarder vers le haut, le grand, le fort ; de croire que le changement viendra de l’intérieur de l’ancien monde ; de croire que, pour se lancer, il faut nécessairement accéder aux moyens financiers de ceux qui ont déjà accumulé.

 

Nous mettons aujourd’hui concrètement en place l’intention profonde de ChezNous. Nous voulons nous adresser aux habitants de notre monde, à chacun de nous et qu’après, cela puisse avoir des effets sur ce que tout à chacun actionne dans son quotidien. L’intention de ChezNous se trouve dans la multitude, dans le doux, le sens, le beau et le bon, sans se fermer, sans juger mais en étant intègre et précis sur un mode d’action respectant le vivant. Non, la fin ne justifie pas les moyens.

Pour cela, nous déployons une offre d’abonnement à notre Jeu de société : La Révolution du Sourire. Une façon simple pour chacun de rejoindre le mouvement et d’y contribuer, tout en permettant l’autonomie de ChezNous et son développement en tant que ressources mutualisées au service de la réalisation des utopies concrètes de chacun.

L’abonnement, c’est une forme de crowdfunding permanent pour financer les missions du jeu de société suivant un fonctionnement simple qui permette à chacun d’y prendre part. Les principes sont posés, nous allons rendre les choses très concrètes dans les semaines qui viennent. Les premiers abonnements sont là pour nous y aider.

L’abonnement au Jeu vient irriguer le système en flux en euros, en attention, en compétence, en envie, en créativité…

 

les matrices de richesses sont un des piliers du fonctionnement du Jeu.

L’illusion qu’une idée peut se déployer sans incarnation

2017, ce fut l’illusion que d’autres pourraient s’emparer de la démarche #CodeSocial avant son incarnation pleine et entière par ChezNous. La démarche #CodeSocial est née d’une intention forte de permettre à ChezNous de se développer comme un organisme vivant. Je tenais à me positionner comme auteur, voulant contribuer au développement d’une organisation, et non pas dans le rôle enfermant d’un chef d’entreprise.  

La démarche #CodeSocial permet l’autonomie, la reliance

La démarche #CodeSocial est exigeante. Elle est systémique et complexe (mais pas compliquée) avec une grande ambition : opérationnaliser la volonté de vivre une organisation sur le modèle d’un organisme vivant. Mais c’est une démarche de recherche-action qui partait  d’une base pas assez documentée.

L’illusion du manque et de l’endettement….

2017 fut l’illusion d’un sentiment de manque, de difficultés qui s’enchaînent avec une instabilité matérielle croissante. Les situations de tensions devenaient la règle. Les pressions sociétales furent intenses et seule mon intuition, mon intégrité et le soutien de celles et ceux qui ont continué d’oeuvrer en conscience de la situation ont rendu la transformation possible.

Prendre conscience aujourd’hui d’une abondance sous-jacente permet de transformer concrètement cette situation. Depuis des années j’investis tout ce que je peux dans le développement de ChezNous. Je ne suis pas seul à le faire, ma famille, les associés, les contributions immatérielles.  Je me suis endetté aussi pour cela. Un endettement quelquefois réalisé au détriment des créanciers qui se sont retrouvés otages d’une situation que j’avais créée par mon entêtement à ne pas vouloir lâcher l’intuition qui était la mienne.

Cette intuition a rencontré chaque jour un peu plus la réalité concrète. Les actions trouvaient une cohérence dans le fond et dans la forme.

La fin de l’illusion d’un gros endettement.

La perception par autrui d’un gros endettement, même réel, à l’arrivée c’est un important investissement.

Aujourd’hui je souhaite que la situation se transforme définitivement car je vois tous ces investissements, ces endettements comme des flux ayant permis la construction d’un capital immatériel important, d’un projet ambitieux concret à fort impact sociétal.

ChezNous ne rentrait pas dans les cases et n’a pu bénéficier d’aucun investissement traditionnel. J’ai dû persévérer car on me répétait souvent que c’était impossible, que j’étais fou, qu’il fallait devenir concret et mettre les pieds sur terre.

Aujourd’hui le modèle que propose ChezNous est viable économiquement et très ambitieux sociétalement. Nous sommes en train de mettre à plat le modèle financier et nous allons arriver à des chiffres économiques et un impact sociétal très importants. L’accueil fait à notre modèle est très bon et l’enthousiasme au rendez-vous.

Mais en cette fin d’année 2017, nous avons besoin de Nous pour passer le cap et déployer La Révolution du Sourire. Nous avons besoin que chaque personne partageant l’intuition que c’est possible passe à l’acte : celui de s’abonner et de se répertorier sur la carte 36 photos est avant tout un acte d’attention. Le prix de l’abonnement est en conscience. 5 euros / mois est le prix conseillé mais vous pouvez donner moins, donner plus et même faire varier votre abonnement suivant les mois.

L’illusion que le #CodeLogiciel pouvait précéder le #CodeSocial

Nous avons trop attendu des technologies numériques. Nous voulions incarner une cohérence globale mais en oubliant certains principes de réalité.

  • développer de nouvelles technologies capables de rencontrer un usage important demande beaucoup de ressources et la ressource vient de l’adhésion à un projet collectif ;
  • le cahier des charges d’un logiciel doit être porté par des usages réels et incarnés, l’usage doit répondre finement à des besoins sociétaux.

En cette fin d’année nous avons stabilisé un système d’information basé sur des outils et des pratiques maîtrisés, en accord avec les fondements de notre modèle technologique et notamment l’importance de la portabilité des données.

Nous avons mis en place des outils au service de notre vision et pas une vision au service des outils avec notamment l’utilisation :

  • de TalkSpirit comme plateforme numérique,
  • des outils de Google, sans complexe,
  • de Zoom pour la visio,
  • de Diigo pour la veille,
  • de WordPress pour nos sites vitrines.

Ce système d’information évoluera, mais toujours dans une approche centrée sur l’usage et sur la recherche de cohérence avec l’ensemble de la démarche. La question de l’OpenSource n’est pas vécue de façon binaire, mais comme une question complexe qui mérite attention. C’est un questionnement qui est traité avec sérieux dans le cadre de notre modèle scientifique et technologique.

Début 2018, nous lancerons un appel à manifestation d’intérêt auprès d’acteurs du développement logiciel afin de décider de l’évolution de notre système d’information.

L’illusion de la reconnaissance sans réciprocité …

J’ai trop cherché à être reconnu, à faire reconnaître le modèle de ChezNous par des gens qui ne le vivaient pas mais qui l’intellectualisaient et le jugeaient de l’extérieur.

La reconnaissance se fait dans la réciprocité, dans l’engagement mutuel. C’est dans l’incarnation d’une relation d’échange réciproque qu’on peut construire durablement.

Aujourd’hui nous allons nous déployer de proche en proche. Nous ne chercherons plus à convaincre mais à être hospitaliers pour ceux qui, comme nous, pensent qu’il est possible de se mettre en mouvement de façon concrète en développant une ressource commune  au service de la réalisation de nos utopies concrètes.

2017 aura permis la construction d’un déploiement concret et incarné. Dans les mois qui arrivent, nous allons continuer à donner corps à ces transformations en organisant, début 2018, une assemblée générale de la SAS qui validera officiellement le début d’une nouvelle période pour le développement de “La Révolution du Sourire”.

2018, le déploiement concret et incarné

L’énergie s’engouffre dans ChezNous en cette fin d’année et, sans vouloir se lancer dans des prévisions hypothétiques, nous pouvons quand même partager quelques éléments concrets du programme des activités 2018… sans compter ce qui viendra le nourrir encore de façon naturelle.

2018 sera l’année du déploiement de 36 photos pour la révolution du sourire. Après un lancement concret à partir de Vichel et Saint Germain Lembron, l’opération sera déployée à partir d’autres quartiers, d’autres villages. L’appel à manifestation d’intérêt est une réussite.

2018 sera l’année du déploiement des abonnements à notre Jeu de société afin d’en faire un outil au service du développement de l’initiative et de la réalisation des utopies concrètes pour le plus grand nombre. Nous allons développer l’approche “responsabilité sociétale des entreprises” afin de construire un réseau de partenaires / soutiens afin d’aider au développement de l’initiative.

2018 sera l’année de la sortie du livre de David Truong Tan sur la méthode de régénération de la santé “LifeForces”. La sortie du livre se fera simultanément en anglais et en français. Pour commencer le livre sera sous format numérique et sera accompagné d’une série de vidéos explicatives. Le livre est un élément du dispositif transmédia et de la démarche de livre actif. Des stages à la maison de ChezNous seront organisés à chaque saison pour ancrer LifeForces dans l’énergie de la maison de ChezNous. La qualité et l’originalité de l’approche de David trouvent un fort écho dans le besoin criant de traiter de façon profonde la crise sanitaire liée à l’hyperstress dans le monde professionnel et le désir de plus en plus affirmé chez la plupart des gens de prendre soin de sa santé et de son bien -être.

2018 sera l’année de la sortie du livre de Solange Saint Arroman “Nature de l’homme, nature de l’innovation”. Une série de conférence sera organisée pour faire connaître l’approche singulière de Solange sur la question de l’innovation. Une série de propositions concrètes d’intervention auprès d’organisations et des offres de formation seront ajoutées au catalogue contributif.

2018 sera aussi le lancement du média personnel de Patrick Fischmann, La Source des Contes. Ce média lui permettra de faire le liens entre ces nombreux projets et permettra à son public et ses amis de participer au développement de son ouvrage.

2018 sera aussi l’année de la précision de notre modèle d’édition afin d’accueillir de nombreux projets d’auteurs à rejoindre la dynamique des livres actifs.

En 2018, la Maison de ChezNous va incarner profondément la notion de maison de la régénération : régénération physique, sociale, culturelle, économique et écologique. A  chaque début de saison nous organiserons un stage découverte de la méthode LifeForces. En juin, nous organiserons un festival sur le thème de l’économie régénérative et des territoires symbiotiques. Pendant une quinzaine de jours, nous organiserons des rencontres thématiques pour explorer les questions et les pistes de solutions. Le programme se construira à partir des axes du #CodeSocial. Ce festival sera aussi l’occasion de faire le point sur le déploiement de 36 photos.

En 2018, nous allons nourrir l’UPOP (Université Populaire Ouverte et Permanente) avec une série de rencontres en visioconférences sur les thématiques principales de la qualité de vie :  la santé, l’alimentation, l’économie, la pédagogie, la culture, l’habitat, l’information, le lien social… Ces thématiques seront traitées dans des dossiers thématiques. L’idée est d’explorer l’approche de la cartographie de la controverse afin de permettre à chacun de se faire une idée et de penser en conscience. Nous allons construire des partenariats avec des universités afin de nourrir l’UPOP de façon méthodique et avec profondeur.

En 2018, nous allons explorer la question du système d’information territorial sous l’angle médiatique afin de préparer l’évolution naturelle de l’opération 36 photos. Pour ce faire, nous allons développer un écosystème d’acteurs dans le domaine des médias et de l’information. Cet écosystème sera développé en étroite collaboration avec la communauté autour du livre actif “L’avenir des pixels est entre nos mains” de Timothy Duquesne. Un projet de série documentaire est en cours d’élaboration avec France Télévision, piloté par Stéphane Pellerin et Alain Hays.

En 2018, La Maison de ChezNous va continuer à faire vivre une programmation riche et variée. Nous allons mettre en place une série de résidences créatives afin de favoriser la rencontre d’auteurs et faire naître des projets collectifs. La maison de ChezNous est un lieu de vie, de rencontre et de créativité au service de l’ensemble des dynamiques. En 2018, nous explorerons aussi la question de la duplication des maisons de ChezNous afin que ce genre de lieu puisse se déployer à partir des opérations 36 photos qui se lanceront. La première session aura lieu en début d’année et j’aurais le plaisir de l’organiser avec Fabien Rodhain.

En 2018, La Maison de ChezNous va continuer à déployer ses activités autour de la pédagogie, de la formation. Ces activités seront pilotées et organisées par Gaelle et les Petits Nous. Les Petits Nous, c’est aussi des activités pour les grands et une approche globale sur le vivant. Les Petits Nous accompagnent la maison de ChezNous dans sa volonté d’être un lieu incarnant l’importance du vivant dans l’ensemble de la démarche.

En 2018, nous allons accompagner le développement de la démarche #CodeSocial afin de favoriser le développement d’écosystèmes entrepreneuriaux thématiques et nourrir l’offre du catalogue contributif. Ces écosystèmes d’acteurs autonomes et reliés seront autant de propositions pour aider au développement de territoires apprenants et symbiotiques.

Le  programme s’annonce riche. Rendez-vous en 2018! Vous aussi vous pouvez y participer!

.