Journaliste indépendant

35 ans d’expérience sur terre, entre Paris et les montagnes. J’ai grandi à Fontenay-aux-Roses, étudié et travaillé dans la capitale, j’y ai fait mes amis, mes études et l’essentiel de mes expériences. J’y suis encore mais aspire à en partir. Je suis très certainement un idéaliste, pétri de sciences humaines et fort intéressé par l’histoire des sciences et des techniques, des mots et des idées, des humains et de leurs représentations.

Aussi, je suis passionné de documentaires d’auteurs, de randonnée, d’ alternatives, de jeu d’échec, d’arbres et de plantes médicinales, de compost et de tout ce qui reste de secret et d’invisible dans la nature. Pour autant, je n’ai rien contre la science, bien que ses orientations actuelles par la grande machine à sous rendent urgente la critique… et une forme de renoncement à certains possibilités.

Passé en agence de communication, orientée RP digitales, désormais indépendant, j’ai essentiellement fait du conseil et de la formation à l’utilisation d’outils web, et un peu de réalisations audiovisuelles, sans pour autant oublier l’importance d’une réflexion critique sur la relation entre l’homme et ses outils (partie invendable toutefois, voir inaudible ?).

Depuis plus d’un an, j’ai levé le pied sur mes activités facturées pour passer plus de temps à cuisiner, jardiner, lire, écouter la société et la nature, converser et faire mes recherches sur l’agriculture, les systèmes énergétiques, le climat, l’alimentation et la santé. J’ai fait un stage aux Amanins et un CCP de permaculture aussi, au cours desquels j’ai rencontré des personnes avec de nombreux points communs.

Le bilan, nous le connaissons, et savons qu’il y a beaucoup de place pour faire mieux. Du coup, fort intéressé par l’idée de retraite et par la volonté de développer mes expériences en milieu naturel, j’ai très envie de faire un retour à la terre avec un projet tournant autour des éléments suivants :
- un terrain assez important pour faire coexister forêt, prairies, potager, verger et habitations
- un dispositif d’accueil de publics (tourisme & scolaire)
- une activité de transformation des aliments en vue de leur conservation (séchage, sirop, conserve…)
- plusieurs parcours pédagogiques initiant des petits groupes au passage du potager à l’assiette en passant par la cuisine
- un lieu pour organiser des réunions/conférences/projections et devenir un acteur d’animation de discussion et de rencontres entre habitants du territoire
- un outillage numérique et une documentation audiovisuelle du projet

Ma compagne est couturière et éducatrice de jeunes enfants et elle monterait bien une crèche ou un RAM pas loin du lieu du projetBien que les environnements diffèrent dans le sens ou l’équilibre économique classique de ce type de structure oriente vers des villes d’une certaine taille, ce qui réduit la disponibilité du foncier et renchérit son coût.

Il y a des échos évidents avec Chez Nous et j’admire le travail réalisé jusque là. Les rencontres et discussions seront riches et je suis tout à fait honoré de faire parti de votre groupe, d’y apporter mon regard et mes capacités, et enchanté de faire plus ample connaissance avec vous à l’avenir.