Son parcours, ses passions 

Dame Nature et moi nous nous sommes rencontrés quand j’avais 6 ans. J’observais les abeilles et les insectes pendant des heures, à l’ombre des framboisiers et des menthes, dans le grand jardin de mes parents et de mon grand-père. Et puis j’ai grandi. Mon grand-père est mort. Il m’a transmis des valeurs et des connaissances empiriques de la Terre. L’Ecole de la République m’a imposé un chemin, que j’ai suivi jusqu’au moment où j’ai pu faire mes propres choix.

J’allais devenir ingénieur du son dans le spectacle vivant. Ce secteur d’activités, avec ses egos, m’a proposé d’aller trouver une autre voie. J’étais dans l’associatif. J’y suis resté. On m’a demandé d’aider des grandes organisations dans leur développement, j’y ai répondu avec plaisir. D’autres grandes organisations m’ont dit avoir besoin de trouver d’autres voies plus proches de modes de fonctionnements soutenables : j’ai aidé.

Et puis Dame Nature m’a présenté à nouveau ses atouts : la Terre Mère généreuse et les Plantes Filles voluptueuses m’ont demandé de les aider à les soutenir. J’y suis retourné. Aujourd’hui, sans terre, avec une pression foncière importante là où je vis, je construis un projet agricole collectif innovant, ancré dans une large biodiversité, dans le respect de la Terre Mère, avec des pratiques agro-écologiques et une vision permaculturelle.

Ses envies d’agir avec ChezNous 

Dans le quotidien, la vision permaculturelle permet à tous de mieux s’adapter face aux crises. C’est ce qui me donne envie de m’investir régulièrement dans ChezNous : répondre aux questions de mes concitoyens avec mes connaissances et mes pratiques, les aider et les guider dans un quotidien qui leur permette de mieux vivre, et d’être moins dépendants des ressources issues du pétrole. En synthèse aider mes concitoyens à vivre leur transition vers un Nouveau Monde sain et respectueux du vivant.

Son point de vue sur le(s) potentiel(s) de ChezNous

ChezNous est à mon humble avis une réponse sociétale qui nous permettra d’ancrer un monde nouveau, plus social, plus co-constructif, et plus riche de la bienveillance à apporter aux autres. ChezNous sera ce que nous ferons de lui : un Merveilleux.

#Agroécologie #Permaculture #Bienveillance