Juriste, Doctorant au CREDOF

Son parcours, ses passions

Le développement des communautés, telle que Chez Nous, La Paillasse, Oui Share, Share Lex, Make sense, Open Street Map, Hack Your Phd ou Unisson(pour ne citer qu’eux) qui sont des embryons de petits états dans l’Etat cherchant, chacun à leur manière, à faire progresser cette étrange notion qu’est le « bien commun », c’est-à-dire l’émergence d’une politique de partage, à mi-chemin entre l’intéressé et le désintéressé ; car soyons réalistes l’amour de notre prochain ne remplit pas nos assiettes. Ces projets sont portés par des gens enthousiastes, dynamiques, brillants qui ont vu derrière le voile de la réalité étatique, des ennuis administratifs, parfois de la pauvreté, qui ont réussi par leur simple force à réussir à convaincre un autre puis une dizaine d’autres à monter une communauté en lien avec lieu, qui elle-même gravite autour d’une autre communauté et de tout ceci se monte un réseau. Comment en étant chercheur en propriété intellectuelle mais également juriste, c’est-à-dire connecté à un monde réglé à la lettre ne peut-on pas aimer un projet tel que celui porte Mathieu ? Ce projet fait penser à un chien lancé dans un jeu de quilles qui, en les faisant tomber, cherche toutefois à les remettre dans un sens qui est plus harmonieux.

Ses envies d’agir avec ChezNous

L’unique inconvénient des communautés est que les modèles que nous avons sont archaïques, obsolètes ou inadaptés. Faire partie intégrante d’une communauté, surtout à ses débuts est un peu comme assister Dieu à la Genèse et ainsi permettre l’émergence d’un nouveau monde plus démocratique, plus égalitaire et plus conforme à nos attentes.

Son point de vue sur les potentiel(s) de ChezNous

ChezNous, c’est déjà Mathieu pour qui j’ai le plus grand respect (et affection) et que j’ai envie de soutenir dans ses démarches.

Les potentiels de ChezNous sont infinis. Peut être que dans un an le réseau comptera dix « comptoirs » en France, l’année suivante cents… Dans dix ans, partout sur la planète. Peut être ChezNous travaillera avec la Paillasse pour monter une plateforme de recherche scientifique sur le modèle DIY avec comme structure informatique basée sur Unisson. A ce niveau du projet tout est possible.