Évaluation de la richesse des processus

Une matrice de richesses doit être précise, et permettre l’établissement d’une comptabilité analytique traditionnelle. Faire la matrice de richesses, c’est donc faire une compta analytique qui pourra être utilisée dans des contextes plus traditionnels. Pas de doublons …

Mais une matrice de richesses, n’est pas que cela, dans la mesure où elle comporte des éléments qualitatifs, liés aux processus …

Là où la compta analytique permet d’exprimer des crédits et des débits sur du quantitatif, et d’en faire le bilan, la matrice de richesses ajoute la possibilité d’évaluer les points forts et les points faibles d’un processus collectif, et d’en faire le bilan.

Elle inclut une démarche réflexive, une démarche rétrospective (similaire à celles des méthodologies agiles) au cours de laquelle l’équipe évalue la « qualité » du processus : Quels ont été les points positifs, les points négatifs ?

Construire la matrice de richesses devient ainsi un élément fort de la cohésion et de la progression du groupe :

  • L’expression et le partage du négatif, dans le cadre de moments collectifs, bienveillants et constructifs, permettent au groupe de s’inscrire dans une démarche de sincérité. Elles permettent en outre de faire progresser tout le monde …
  • L’expression et le parage du positif permettent d’identifier les bonnes pratiques, et de se féliciter, ce qui est très important.

Le premier usage de la construction de la matrice de richesses d’un projet est ainsi de permettre à une équipe d’évaluer un projet, dans toute sa richesse et sa complexité.

Rétribution des acteurs du processus

Le second usage de la matrice de richesses consiste à permettre une rétribution juste et collectivement acceptée des contributeurs. Ceux-ci :

  • Évaluent et expriment leur situation ainsi que leurs besoins personnels.
  • Évaluent et expriment leur contributions :
    • Sur un plan quantitatif :
      • Nombre d’heures consacrées : Le niveau de granularité doit être mesuré : la dizaine d’heures semble être une bonne unité de base.
      • Notes de frais via structure vulgarisée du plan comptable
      • Un historique des actions majeures est réalisé
    • Sur un plan qualitatif :
      • Nature des contributions réalisées : Production, documentation, communication, networking, animation, mise en joie, etc.
      • Auto-évaluation de la qualité du travail effectué complétée d’une certification par les pairs
      • Rétrospective : Évaluation des points forts et des points faibles (non prise en compte pour les rétributions)

Les matrices de richesses se construisent sur des temporalités déterminées au cas par cas. Dans le cas d’une organisation, la matrice de richesses pourra être réalisée à intervalles réguliers, une fois par mois par exemple, et pourra faire l’objet d’un temps collectif. Dans le cas d’un projet elle pourra faire l’objet d’une initialisation en tout début de projet, d’un point d’étape en milieu de projet, et d’une finalisation en fin de projet.

 

L’usage des matrices de richesses dans le contexte du Jeu

L’idée de la matrice des richesses est de permettre de construire une représentation des flux de richesses dans les relations qui composent le Jeu.

Les Matrices de Richesses sont associées à une mission, à une action, à une personne.

La matrice de richesses se construit à chaque fois qu’il y a des échanges, à chaque action / mission. La matrice de richesses permet de prendre en compte des valeurs matérielles (euros,points JEU, joules, kg) et immatérielles (temps, satisfaction, épanouissement, pénibilité, joie, motivation…)

Chaque mission produit des richesses et consomme des ressources. Une attention particulière sera mise sur les flux en euros afin de garantir un fonctionnement en adéquation avec le système actuel et permettre de libérer les potentiels créatifs en répondant de façon satisfaisante au besoin de ressources en euros.

La matrice de richesses se construit de façon différente à chaque fois

  • à partir de l’auto-déclaration de chaque partie prenante
  • à partir du journal des actions

La matrice de richesses peut prendre des formes différentes. Chaque membre (personne physique et morale) du Jeu dispose d’une matrice de richesses personnelle

La matrice de richesses se construit à posteriori

L’objectif est de construire une capacité d’analyse fine des flux de richesses afin de devenir un support d’aide à la décision.