Historique

L’origine et la naissance de ChezNous

L’histoire d’un PAIR permet d’établir le contexte temporel dans lequel il s’inscrit, de comprendre le présent à la lumière du passé, d’identifier les ruptures, les grands tournants, les jeux d’acteurs, et ce faisant, leurs trajectoires, leurs dynamiques. L’histoire d’un PAIR est par ailleurs susceptible de cristalliser des tensions dans la mesure où elle pose la question des origines, celle des auteurs, des responsabilités, des échecs et des succès. La construction collective d’un consensus autour de l’histoire d’un PAIR est à cet égard important. Elle permet de partir sur de bonnes bases.

Comment le PAIR est-il né ? Qui en est à l’origine ?  Comment s’est il développé ? Y a t’il eu des moments clés ?

En quelques mots

ChezNous est née à l’initiative de Mathieu Coste. ChezNous est une réponse concrète à la question : comment mettre en oeuvre la Révolution du Sourire? Comment la rendre concrète pour le plus grand nombre ?
Créé en 2013, ChezNous a exploré son modèle pour asseoir son identité et ses actions sur le métier de l’édition en 2015.

Détails

La Révolution du Sourire est une idée lancée par Mathieu Coste en Juin 2001  “La Révolution du Sourire” est venue d’un cri du cœur, d’une volonté de qualifier l’action et de lui donner du sens.Une façon de « ré-habiter » les lieux de proximité et le quotidien d’une énergie positive, de redonner la place aux rêves dans des actions concrètes, de comprendre qu’il suffit de mettre un petit nombre de paramètres en place pour faire reculer l’individualité dont le monde souffre, de repousser les limites et d’augmenter le champ des possibles.Marcher sur des utopies, c’est, à force de conviction et de travail, leur donner corps. Travailler sans relâche sur la transversalité évidente de la vie. Fonder l’action sur l’échange et le partage, une non-violence active et déterminée prenant sa source dans une “spiritualité laïque”. En fait, participer activement à la construction d’un monde de paix fondé sur le respect des êtres humains et de la nature. (Mathieu Coste- juin 2001)

Découvrant que l’UNESCO venait de lancer la décennie de la culture de la paix au profit des enfants du monde, Mathieu choisit de se donner ce temps pour explorer les conditions de réussite de la Révolution du Sourire. C’est à ce moment qu’il choisit en conscience de croire de nouveau en ses rêves. Pendant plus de dix ans, il explore les questions soulevées par cette idée. La coopération, les territoires, la révolution numérique, la spiritualité, l’intelligence collective, l’histoire; la culture, la politique furent au programme d’une recherche action activiste autonome.

Mathieu Coste a financé cette période grâce à des héritages, des emprunts et aussi en découvrant les principes de la simplicité volontaire.

2013

La SAS ChezNous est née à son initiative en 2013.

ChezNous se veut être une réponse concrète afin que tout le monde ait le droit à sa Révolution du Sourire.

Créé en 2013, ChezNous a du peaufiner son modèle pour asseoir son identité et ses actions sur l’évolution du métier de l’édition.

Dès sa création, l’entreprise s’est lancée dans la conception d’un service de conciergerie de proximité afin d’aider les habitants à développer la qualité de vie. Un service à la fois physique et virtuel afin de répondre aux questions relatives aux transitions en cours en transformant les questions en projets d’un “jeu de société”.

Notre philosophie (#CodeSocial) repose sur les principes de la résilience et de la permaculture, appliquées à notre activité. Ces principes lui ont permis de reconstruire son modèle technologique de façon plus cohérente avec ce #CodeSocial qui lui est propre.

Au fil des jours et de notre réflexion, nous explorerons les questions relatives à notre modèle basé sur le #CodeSocial et sur un modèle d’organisation basé sur les principes de la pyramide inversée et des matrices de richesses.

Rapidement, nous comptons plus d’une vingtaine d’associés. Des profils très différents qui montrent le potentiel du rayonnement de ce projet.

En fin d’année, son partenaire technologique de l’époque (Nearbee=xwiki en sas) décide brutalement de stopper ses activités et laisse ChezNous avec toute la partie numérique de son aventure à reconstruire.

2014

Les premières résidences et les premières programmations ont lieu à la maison de ChezNous à Vichel. Puis, nous réalisons la mise en ligne d’un portail d’information pour le Pays d’Issoire concernant les questions de réforme territoriale.

A force d’interaction avec les habitants du pays d’Issoire, ChezNous se décide à se construire sur l’identité d’un média d’inform’action. Le service de conciergerie demeure un service associé.

Cette année-là, débute le projet de faire de ChezNous une maison d’édition afin d’éditer le livre de Thimothy Duquesne : L’avenir [des pixels] est entre nos mains.

2015

Une seule mission au Conseil Général du Puy de Dôme (réforme territoriale, cahier des charges ambivalent, désorganisation interne) crée un chiffre d’affaire trop limité et plonge ChezNous dans une période de profonde remise en question. Mais l’activité relationnelle est si forte, si riche en projets et en perspectives journalières jalonnées d’innovations qu’il faut maintenir le cap. Désormais, chaque jour qui passera nous renforcera et nous fera progresser.

  • implication dans Communecter
  • open chateau

 

2016

C’est ce qui poussera ChezNous en ce début d’année à décider lors de l’Assemblée Générale, de continuer l’aventure sur une vision renouvelée, partagée et ambitieuse.

Dès le printemps, l’entreprise intervient régulièrement sur des prestations de formation et de conseil sur les questions de l’économie des communs et du #CodeSocial.

Depuis le début de notre activité, nous voulions créer un écosystème d’organisations capables d’agir ensemble. Cette volonté devient dès lors concrète, ChezNous fait désormais partie des fondateurs de Commons to Commons. Il s’agit d’un regroupement d’organisations autonomes et reliées souhaitant développer des démarches fortes de mutualisation et de coopération (allant jusqu’au partage des richesses humaines, des bases prospect et client, d’un catalogue commun…). C’est dans ce contexte que ChezNous développera son offre médiatique et ludique.

Le 28 et 29 septembre, ChezNous participe à la présentation de Commons to Commons aux Grands Voisins. C’est pour ChezNous l’aboutissement de sa volonté de construire un écosystème fort de partenaires.

Cet été là, nous développons notre identité autour des notions d’éditeur de transitions et d’ouvrages actifs. ChezNous se positionne sur les terrains de la transition écologique, spirituelle, économique, politique, sociale et culturelle. Nous éditons toute oeuvre de l’esprit créée par des auteurs en transition.

Nous réalisons la nouvelle version du site web de Sharers & Workers avec un accompagnement de ce réseau sur une dynamique plus global ETCC (environnement de travail contributif et connecté) / #CodeSocial. Naturellement, ChezNous rejoint alors ce réseau afin de contribuer à son animation.

Cet exemple de réseau thématique est une image de ce que seront les partenariats que ChezNous va construire.

En fin d’été, ChezNous (avec l’Assemblée Virtuelle, H2H,  L’atelier Symbiotique, Spuntera) apprend que le projet déposé à l’AFNIC dans le cadre d’un appel à projet est retenu et n’a qu’une étape à franchir pour être concrètement financé.

Cet automne, nous opérons un repositionnement de notre identité, nous intensifions la distribution de l’Avenir des pixels et nous préparons le déploiement du Jeu de Territoire ainsi que l’édition de deux nouveaux projets.

2017

Nous sortirons début 2017, un livre actif sur la Création et l’Innovation dont les auteurs sont Solange Saint-Arroman et son partenaire Nicolas Schindler. Comme pour l’avenir des pixels, tout commencera par la publication d’un ouvrage physique. Cet ouvrage sera au coeur d’un dispositif contributif permettant au lecteur d’entrer en action et aux entreprises et organisations de participer à des séminaires et formations dédiés.

2017 sera l’année de la sortie d’un livre augmenté sur le patrimoine gastronomique de montpelier écrit par Fabien Vie.

2017 sera aussi l’année du lancement du média personnel de Patrick Fishmann.